nos tarifs

La Coopérative funéraire 49, entreprise de l’économie sociale et solidaire, base sa conception de la gestion économique sur un juste prix construit sur deux principes :

Une gestion à but non lucratif

Les bénéfices sont réinvestis à 100 % dans l’entreprise. Les salariés ne sont pas commissionnés sur les ventes, il n’y a pas de dividende versé aux sociétaires et les mandats des dirigeants et coopérateurs élus ne sont pas rémunérés.

Un forfait accompagnement

Le montant du forfait accompagnement de base est de 1325 € pour tous : coopérateur ou non, décès en semaine ou le week-end.

Le forfait accompagnement recouvre le temps passé pour :

  • Vous accueillir : 3 rendez-vous, un pour l’organisation des obsèques, un pour la cérémonie, un pour préparer l’après.
  • Réaliser les démarches administratives et coordonner la logistique des funérailles : les déclarations et demandes d’autorisations inhérentes au secteur funéraire :
    • l’établissement de l’acte de décès auprès de l’État civil, la réservation de salons, la pose de scellés par la police, les lieux de culte, la thanatopraxie pour les toilettes ou soins, le transport, le crématorium, les porteurs
    • la commande des travaux de cimetière auprès du marbrier,
  • Vous accompagner pour l’organisation et l’animation de la cérémonie.

À ces frais s’ajouteront :
 l’achat d’un cercueil, le transport, l’inhumation ou la crémation et d’une urne en cas de crémation.
 en option : les soins, la chambre funéraire, capiton pour le cercueil, salle de réception...

L’équipe est disponible tous les jours de l’année de 8h à 20h pour répondre à votre appel dans le cas du décès d’un proche.

Nos devis en toute transparence

Le transport avant mise en bière s’effectue lorsque c’est nécessaire entre le lieu de décès et la chambre funéraire ou la salle pour réaliser les soins. Il doit s’effectuer dans un véhicule agréé. Ce type de transport n’est possible que dans les 48 heures après le décès. Pour les transports longue distance, les soins de conservation du corps seront obligatoires. Le coût varie de 140 € à 250 € sur la métropole angevine (hors nuits, dimanches et jours fériés). Pour ce type de transport, une housse biodégradable est obligatoire. Son coût est de 25 €.

La toilette mortuaire est la première étape après un décès. Le décès d’une personne entraîne l’arrêt de toutes les fonctions vitales. Le corps n’étant plus irrigué, une certaine rigidité s’installe. Si le défunt était atteint d’une maladie, on enlèvera tout le matériel médical ainsi que les éventuels pansements, prothèse, etc. Le corps est ainsi préparé pour la toilette mortuaire.
Le corps du défunt est ensuite lavé. Les yeux sont fermés. Si le défunt a des plaies, il peut être nécessaire de les recouvrir. Les orifices naturels sont obstrués avec du coton. Enfin, un maquillage et une coiffure sont réalisés.

La durée moyenne de la toilette mortuaire est d’environ 45 mn. Le corps du défunt est ensuite habillé et préparé avec la tenue remise par les proches. La toilette et l’habillage peuvent être réalisés par la famille. Si ils sont réalisés par un thanatopracteur, le coût est de 130 €.

Les soins de conservation (aussi appelés soins de thanatopraxie) sont des actes qui consistent à remplacer le sang du défunt par du formol. Ces soins ne stoppent pas complètement le processus de thanatomorphose mais permettent de le ralentir. Les corps réagissent différemment à ces soins. Ceux-ci sont réalisés par un thanatopracteur et sont payants. Leur coût varie de 310 € à 360 € selon qu’ils sont réalisés en semaine ou week-end. Ils sont optionnels et doivent être demandés par les proches. Ils sont à distinguer de la toilette mortuaire.

La loi (article R 223-75 du CGCT) institue que toute entreprise de pompes funèbres habilitée a accès aux chambres funéraires, publiques ou privées, pour le dépôt et le retrait des corps et la pratique des soins de conservation. Dans la métropole angevine, le coût varie de 450 € à 850 € pour des forfaits de 4 à 6 jours (non compris le supplément éventuel pour une admission en dehors des heures d’ouverture). Si le décès survient dans un établissement de santé pourvu d’une chambre mortuaire (CHU, EHPAD…), les trois premiers jours sont gratuits. Les journées supplémentaires sont facturées (autour de 100 €). Il est aussi possible d’opter pour une prestation sans présentation en salon et d’avoir accès à une cellule réfrigérée pour permettre la conservation du corps (le coût est variable selon la chambre funéraire).

Le cercueil est LE produit obligatoire pour une inhumation ou une crémation. La gamme proposée par la Coopérative funéraire 49 s’échelonne de 420 € à 1135 €, pour des cercueils en bois ou en fibres de cellulose recyclées (carton, réservé pour la crémation). Nous avons choisi des fournisseurs français qui s’inscrivent dans une démarche éco-responsable. Les vernis, responsables de la libération de produits toxiques dans l’atmosphère (crémation) ou dans les sols (inhumation) sont remplacés par des produits de finition à l’eau beaucoup moins impactant au plan environnemental.

Le capiton, composé du revêtement textile à l’intérieur du cercueil, de l’oreiller et de la couverture du défunt, est un élément optionnel. On peut le remplacer par un "capiton familial" fourni par la famille (drap, couverture, plaid, oreiller). Nous vous proposons aussi un "capiton solidaire" réalisé avec du textile de réemploi issu d’une structure d’insertion par l’emploi, et également des capitons traditionnels en coton naturel ou bio. Leur coût varie de 30 € à 165 €. La pose du capiton familial est comprise dans le forfait accompagnement.

La présence d’au moins deux porteurs est nécessaire pour la mise en bière, la fermeture du cercueil. Il s’agit le plus souvent du chauffeur du corbillard et du maître de cérémonie. Cependant en cas de cérémonie où le cercueil doit être porté, la présence de quatre porteurs est requise. Les porteurs peuvent être des professionnels mais également des proches. En cas d’inhumation, nous recommandons de faire appel à des porteurs professionnels ; la mise au tombeau d’un cercueil requérant de la technicité.

L’urne funéraire, obligatoire, sert à recueillir et conserver les cendres du défunt ayant choisi la crémation. L’urne doit être conçue pour accueillir la totalité d’un corps, elle doit donc répondre à des normes légales. Sa capacité doit être d’au moins 3,5 litres. Elle peut être en différentes matières : résine, céramique, métal, granit, bois, argile… ou en sable pour les urnes d’immersion. Les prix varient entre 40 € et 335 €. Pour une dispersion des cendres, nous vous proposons une urne de prêt.

Selon le Code civil (loi du 19 décembre 2008, article 16 et suivants), les cendres sont considérées comme un corps humain, et ne peuvent être séparées. Soit elles sont dispersées dans leur intégralité au même endroit, soit elles sont inhumées dans leur intégralité.

Cette même loi impose également une destination finale des cendres du défunt. Les cendres peuvent être dispersées au jardin du souvenir, en pleine nature (ce lieu doit être accessible au public et non aménagé), en pleine mer (sous réserve d’une distance minimale de 300 m des côtes).

La mise en place d’un caveau se fait par une entreprise de marbrerie. Un caveau deux places coûte entre 1400 € et 2000 €. Pour le creusement d’une seule fosse (pleine terre) le coût varie entre 450 € (réalisé par les services de la ville d’Angers) et 1000 € par une marbrerie privée. Nous n’appliquons aucune marge sur ces travaux. Nous les considérons comme un débours (coût refacturé au prix réel indiqué par le marbrier).

Pour un avis obsèques dans la presse locale, nous prévoyons une provision de 500€ (ce prix varie selon le nombre de caractères, la présence d’une photo, d’un symbole…). Si vous ajoutez un autre département, cela revient à 100 € de plus par département. Vous pouvez aussi opter pour d’autres solutions gratuites (site internet de la Coopérative funéraire 49, les réseaux sociaux du défunt…)

Les tarifs appliqués pour les prestations sont des tarifs d’intervention en journée. Un supplément s’applique dans le cas d’une intervention de nuit, le week-end ou les jours fériés. En plus de ces prestations peuvent s’ajouter :
 Les surcoûts liés à la nécessité d’un cercueil hors-normes
 Les dons auprès des paroisses dans le cas de l’organisation d’une cérémonie religieuse (don libre à discrétion de la famille). Le montant indicatif pour les paroisses du Maine-et-Loire est de 250 € à 350 €.
 La location d’une salle pour l’organisation d’une cérémonie civile dans une salle municipale ou privée
 L’achat d’une concession ou de caveau d’occasion : tarifs selon cimetières
 Le creusement de fosse pleine terre ou la construction d’un caveau/cavurne et les surcoûts liés à l’acquisition d’un monument funéraire
 Les avis dans la presse
 Les fleurs
 Le livret de condoléances
 Les faire-part de décès ou de remerciements